Partagez | .
 

 Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Mar 4 Mar - 8:42



Opium Cunningham
"Il faut baiser la vie avant qu'elle ne te baise surtout quand on veut être vierge."



 ⌂ Date & lieu de naissance ∞ Je suis née aux pays-bas (et oui je suis une clandestine contacté le service de l'émigration), et ce parce que ma mère enceinte jusqu'au cou n'a pas pu s'empêcher de rejoindre mon père pendant son voyage d'affaires. Sinon je suis née le 15 juin (notez ça dans vos agendas bande macaques il n'y a rien de plus important que me célébrer) et ce dans une des années de la fin du XXe siècle.
 ⌂ Âge ∞ Vous ne demandez quand même pas l'âge d'une femme ? C'est très personnel comme information (et oui ça vous dit si on est encore capable de pondre ou non je trouve ça très grossier). Blague à part quand une femme vous demande "tu me donnes quel âge ?" La réponse est toujours l'âge réel de la femme mois le nombre de la décennie. Soient une femme de trente ans doit vous faire l'impression de 27, et même si n'est pas le cas dites-lui elle sera ravie. Pour ma part en suivant cette règle je parais 24 ans.
 ⌂ Nationalité & origines ∞ L'avantage d'avoir été pondu à l'étranger c'est qu'ainsi j'acquière la double nationalité. Sinon en matière d'origine je suis une fille du monde, un peu russe, un peu polonaise, une pointe polynésienne, beaucoup Australienne mais surtout Néo-zélandaise. Et ce merveilleux cocktail ça donne ce corps et ce visage de rêve. Bon après niveau ADN c'est un peu la merde mais au moins j'ai de la gueule.
 ⌂ Métier ∞ Mon petit boulot à moi c'est organisatrice de mariage. En même temps quand papa tient (ou plutôt tenait) la plus grosse entreprise de l'île, ça vous fait vite un nom puis pour monter sa boîte suffit de claquer des doigts. Il y a pas à chier le fric ça fait tout ...
Bon sinon pourquoi ce boulot bah je pense que c'est la peur de jamais faire le mien qui m'a poussé là-dedans.
 ⌂ Orientation sexuelle ∞ Pure adepte de la zigounette (enfin j'ai pas trop vérifier mais pour l'instant j'affirme préférer de lui les muscles aux seins).
 ⌂ Situation amoureuse ∞ Célibataire et aucune envie d'être en couple, encore la peur de laisser l'autre du jour au lendemain. Et comme je compte être vierge jusqu'au mariage je vais me faire enterrer avec mon hymen. Autant vous dire qu'il doit y avoir des toiles d'araignées.
 ⌂ Dans ton ipod ∞ De tout et surtout de rien.  
 ⌂ Groupe ∞ bitter.
 ⌂ Crédit ∞ tumblr.
 ⌂ Célébrité ∞ Emilia Clarke la sublime


Caractère
Être Opium c'est être tout et rien à la fois. C'est faire le yin et le yang en un seul être. C'est avoir l'esprit constamment scindé en deux. Opium c'est la fille sage qui aime les drogues et la fête (du moins qui aimait). Opium c'est la fille qui déteste la nature mais qui se sent étrangement bien à son contact. Opium c'est la petite fille qui rêve de son prince depuis qu'elle a vu et regardé tout ce qui porte sur l'amour mais qui s'empêche de tomber amoureuse. Opium c'est plus être ce que l'on doit être plus qu'être elle. Elle est très responsable, organisée et ordonnée ce qui est plutôt utile dans son travail. On s'attendrait alors à ce que quelqu'un comme ça reste carré et suive son emploie du temps à la lettre. Mais Opium est aussi très impulsive pouvant disparaître du jour au lendemain juste pour pouvoir enfin respirer sans se soucier d'un rendez-vous ou de sa famille. Opium c'est quelqu'un d'altruiste, de charismatique, en clair quelqu'un qui aime les gens et qui les fait passer avant elle, allant même à servir à la soupe populaire. Pour autant c'est quelqu'un de froid, de distant, parfois même désagréable. Mais il y a une raison à cela, sa maladie. Opium refuse de s'attacher à quelqu'un et encore plus que quelqu'un s'attache à elle puisqu'elle sait qu'un jour prochain elle serra six pieds sous terre. Autre chose que sa maladie a transformée chez elle, son honnêteté. D'une honnêteté irréprochable pendant son enfance elle s'est mise à mentir, de petits mensonges, le tout pour protéger ses proches. La maladie l'a aussi rendu insensible et ce car à chaque fois qu'il lui arrive un truc elle se dit que comparé à la mort qui l'attend ce n'est rien du tout, au plus une mauvaise passe. Sinon Opium c'est le reflet d'une classe sociale, autrefois symbole de rébellion contre cette classe elle a fini par prendre la forme du moule affichant alors toujours ce faux sourire sur son visage, se montrant toujours courtoise même quand on l'insulte (et insultant aussi de manière courtoise). On dit d'elle qu'elle est parmi les plus distinguées de ce monde. Opium c'est aussi la femme pieuse par excellence, allant même à rester chaste pour un mariage dont elle sait qu'il n'aura jamais lieu. Opium c'est aussi avoir tout ce qu'on veut et pourtant savoir mieux que quiconque que l'argent ne fait pas le bonheur, elle est sans cesse envieuse de la vie des autres qui paraît plus drôle et belle. En même temps pour elle tout est mieux sans maladie. Vous l'aurez compris Opium c'est être en constante contradiction et déchirement entre ce qui est bien et ce qui l'est moins.

soigneuseadroitedébrouillardedynamiqueorgueilleusecurieusecultivée


Manies
Opium n'est pas le genre de femmes à être trop maniérée ou bourrée de toc. Elle prend d'ailleurs un plaisir certain à se moquer de toutes ses femmes qui gesticulent dans tous les sens quand elle vous parle. Nan Opium est plus posé, elle se contente seulement d'utiliser ses mains dans une conversation que pour indiquer la route. Et quant au reste de sa gestuelle elle n'a que celles que son rang social lui a inculquées. Elle se tient continuellement droite, son visage affiche toujours un sourire agréable etc …
Ce qui l'obsède vraiment ce sont ses cheveux. Gardez courts pendant plusieurs années à cause de sa maladie, elle est fière maintenant de pouvoir arborer de longs cheveux soyeux dont elle prend le plus grand soin et dont elle ne peut s’empêcher d'entortiller continuellement une fine mèche autour de son doigt.
Elle a aussi tendance à se mordiller la lèvre chaque fois qu'elle est dans une position gênante, bien évidemment les joues rouges vont assez souvent avec.
Opium ne pleure jamais, enfin plus maintenant. La vie l'a tellement faite pleurer par le passé qu'elle a fini par devenir insensible à tout un tas de choses. Pour dire vrai la dernière fois qu'elle a pleuré elle avait 15 ans et pensait avoir paumé sa virginité dans une soirée un peu arrosée, par chance tout était intact.
Elle arachnophobe et déteste tout autant les serpents, rien que d'en voir ça lui procure une nausée intense plus un frisson qui parcourt la totalité de son corps, et le tout combiné avec une peur des plus intenses. Pas la peine de vous dire que la campagne c'est hors de question (même si pour autant elle aime la randonnée et photographier des paysages.)
Elle ne peut s'empêcher de taper du pied ou de meumeumer une chanson quand elle la connaît.
Elle ne prévient jamais sa famille quand elle va à l'hôpital et se contente de les appeler après l'intervention pour ne pas les inquiéter.


Vie alternative
Ici elle n'est pas riche. En même temps l'argent a-t-elle encore beaucoup de valeur dans ce monde ? Sa famille est des blacks dogs, son père en est même un haut gradé. Sa mère elle est l'un des rares médecins chez les dogs. Ici pas de problème de santé ce qui fait une grosse épine en moins. Son frère est un chasseur et sa sœur apprend la médecine auprès de leur mère. Opium elle a décidé de s'infiltrer dans l'ordre. Et là-bas elle peut nourrir sa haine des mâles. Elle les déteste depuis son viol (viol qui fut rapidement puni puisque le lendemain l'homme c'est fait éviscéré et brûlé vif). C'est aussi ça qui fait d'elle une broute gazon de première classe. Elle n'aime pas le physique des femmes mais elle aime tout le reste, la sensibilité, le sale caractère etc. Son rôle en tant qu'infiltré et de séduire les dirigeants de l'ordre pour mieux les empoisonner.



You, behind your computer
 ⌂ Prénom/pseudo ∞ Ratatouille pour yorah, Pol pour les autres.  
 ⌂ Âge ∞ 17 ans.
 ⌂ Comment es-tu arrivé là ? ∞ Ma bonté ma perdue.
 ⌂ Je suis un ∞ inventé 100% pure race.
 ⌂ Que penses-tu du forum? ∞ C'est qu'une grosse merde et c'est pour ça que je fais un deuxième perso.
 ⌂ Un dernier truc à dire? ∞ Je vous aime.
Merci de remplir le code ci-dessous
Code:
<span class="bottin">Emilia Clarke</span> ☪ <span class="pris">Opium Cunningham</span>


©aslinn.


Dernière édition par Opium Cunningham le Sam 26 Avr - 7:31, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Mar 4 Mar - 8:44



This is my story
"On vit chaque jour comme le dernier jusqu'à s’apercevoir qu'ainsi on ne vit pas."



I/ Il était une fois.

 "AhhmhAhhhhhh !" "Courage encore un petit effort madame." "AHHHHHHHHHHH !" Les hurlements de la mère envahissent la salle d'accouchement, qui ressemble plus à un four vu la chaleur qu'il y fait par ce temps d'été des plus chauds. La jeune femme est en larmes sur la table, meurtrie par la douleur, une douleur bien plus intense qu'à son habitude. C'est son troisième accouchement et pourtant celui-là est le plus douloureux de tous. Il faut dire que la mère est atteinte d'une rare maladie génétique, celle de Von Hippel Lindau. Maladie qui fait que l'individu qui en souffre produit tumeurs sur tumeurs. Une chance pour les chirurgiens un fardeau pour le patient. La mère a elle-même développé une tumeur dans l'utérus, c'est pourquoi l'accouchement est déclenché a à peine sept mois et demi. Et malheureusement pour elle la péridurale n'a plus aucun effet chez elle, elle souffre donc de toutes ses forces. Mais la douleur n'est pas ce qui la préoccupe le plus. Nan elle souffre de la même torture intérieure que son mari, qui ne pouvant supporter les cris est resté dehors, la peur. Oui la peur d'avoir rendu leur fille malade. Parce que la charmante maladie de maman n'est pas la seule, on a diagnostiqué au grand-père paternel un Alzheimer et du coup on a fait des tests sur le fils qui lui-même est porteur de certains facteurs génétiques favorisant la maladie. Pour chaque enfant la question a toujours été la même...

Ce n'est qu'après un long moment sur la table que l'enfant est enfin sorti. C'est une ravissante petite fille, une pisseuse comme aime les appeler son père. On la nettoya délicatement avant de la donner à sa mère trop fatiguée pour réussir à la tenir. Avec le père, ils regardèrent longtemps le mini humain avec amour. C'est la mère qui brisa le silence en disant :"Opium". Le père écarquilla les yeux en entendant sa femme parler de drogue. "Chérie tu es sûre que ça va ?" "Bien sur je pense juste au nom que je veux lui donner." "Avions nous pas dit Jane ? Je trouve plus approprié qu'une substance illicite." "Pas moi, regarde ses grands yeux avec leur si grande pupille, une pupille de droguée, puis ce bébé c'est notre enfant, et tous mes enfants sont ma drogue." C'était une façon de voir les choses. Mais le père accepta le prénom c'était la philosophie dans les lèvres de sa femme qui le fie craquer. Ils étaient sur leur petit nuage, un nouveau bébé si mignon, une petite fille en plus, ça changeait. Et pour ne rien rajouter elle était si mignonne avec ses petites joues si roses et ses cils tellement longs qu'on aurait dit une poupée. Mais la poupée cachait bien son jeu puisque quelques semaines après à l'arrivée des résultats d'analyse, la joie et l'euphorie retombèrent aussi sec. La poupée tenait aussi bien de papa que de maman enfin niveau maladie ...


II/ Ma première fois.

 Les feuilles mortes recouvrent le sol de la cour de la maternelle, moi et mes copines nous roulons dessus et nous nous en balançons de généreuses poignées au visage. La beauté de l'automne est déjà là avec les arbres aux couleurs plus vives que les brasiers. Tous les avantages de l'automne sans l’inconvénient du froid. Mais ces derniers temps je ne traîne pas trop avec mes copines, plus occupée à rester avec Eugène. Eugène c'est mon grand frère, il n'a qu'un an de plus que moi et nous sommes toujours ensemble. Notre surnom c'est les deux tornades, on ravage tout sur notre passage. On en fait voir de toutes les couleurs à pops et mounette. Mais moi je suis jalouse parce que mon Eugène à l'école il me remplace. En plus c'est par Calvin, son prénom lui va bien parce que c'est cool d'avoir un prénom de slip quand on a une tronche de bite. Oups gros mot si mes parents l’apprennent je suis mal. Ils me trouvent trop précoce en même temps c'est vrai que j'ai un langage pour le moins en décalé dû leur. En même temps je suis la fille de deux snobinards ...

Comme tous les soirs c'est maman qui va nous chercher à l'école, en même temps elle ne travaille pas. Pourtant je crois qu'elle a fait médecine ou un truc du genre. Papa lui au contraire est toujours au travail même pour mon anniversaire. Dire qu'il pense qu'un poney ça peut le remplacer, mais ça pue un poney (enfin mon papa aussi après le squash). Il me manque, de toute manière on peut toujours lui dire ça rentre d'un côté pour ressortir par l'autre. D'ailleurs mounette elle n'est toute triste de jamais le voir, et vu comment elle a grossi depuis deux mois elle doit compenser par la bouffe. enfin bon au moins elle nous a nous. Je lui fais un gros câlin avant de lui donner la main. "Comment votre journée s'est elle passée ?" "Euh plu" "Bof j'ai eu bobo au ventre tout le temps" Je coupe la parole à Eugène comme à chaque fois.C'était devenu notre routine. De toute façon quand il me fait la tête il me suffit généralement de lui faire un câlin pour tout résoudre. "Es-tu souffrante ? Une courante peut être ?" "Ahhh beurk. Nan je me sens étrange, j'ai mal mais ce n'est pas comme d'habitude." Ma mère ne répondit pas un peu tracassée par ce que je pouvais avoir. Une fois arrivée à la maison, c'est tout naturellement que je ne gouttai point de monter dans ma chambre. Puis j'ai joué durant une bonne heure avant que les crampes au ventre se fassent plus fortes. "Maman !" Je l'appelle en larme tiraillée par la douleur. Puis soudain je vomis, mais pas un vomi normal, Nan celui-ci est rouge, un peu comme du sang. Je ne comprends pas et je pleure. Je sais que je suis malade mais c'est ça ma maladie ? J'en veux pas, je veux pas d'une maladie qui fait peur.

Je me réveille sans savoir où je suis. Mais l'odeur et le bruit me fait comprendre que je suis à l'hôpital. Maman pleure en me tenant la main. Mais pourquoi elle pleure ? Je vais bien, elle devrait être heureuse. Par contre je ne vois pas papa. Il doit encore travailler, comme toujours. Maman de sa douce voix m'explique ce qui m'est arrivé. C'est ma maladie qui a fait ça. Et elle me dit que ça peut recommencer, mais moi je veux pas, pourquoi on ne peut pas me soigner ? Je ne comprends pas les maladies ça se soigne, mais apparemment la mienne on ne peut pas ...


III/ Jouons à la princesse.


 "Nan !" "Opium !" "J'ai dit NAN !" Je claque ma porte assez violemment pour faire trembler le mur, ça me calme, et c'est toujours mieux que leur visage. Encore une dispute avec mes parents, c'est ma routine. Triste habitude mais c'est ainsi et malheureusement c'est très souvent, plus d'une fois par jour. Ils m'insupportent, c'est peut-être mes parents mais ils n'ont aucun droit sur moi. Du moins plus depuis que j'ai compris qu'ils sont aussi mes bourreaux. Et oui ma maladie est génétique, ils en sont à l'origine et qu'ils me disent pas qu'ils ne savaient pas, maman l'a elle aussi. Puis je sais que mon frère l'avait. Ah nan je ne parle pas d'Eugène. Ma mère a eu deux enfants avant moi pourtant je suis la deuxième. Je sais qu'il est mort, une tumeur dès la naissance et elle lui fut fatale. J'ai appris ça dans ma dixième année, ma mère parlait à voix basse à mon père pensant que je ne l'entendais pas. Elle avait peur de me perdre comme lui disait-elle. De ce jour je leur en ai voulu de m'avoir fait alors qu'un de leurs enfants en est déjà mort, ce n'est que de la barbarie. Je les déteste et pourtant je n'arrive à leur faire du mal, du coup c'est à moi que j'en fais, car je sais qu'ainsi ça les atteint plus. Je me suis mis à la beuh et je fréquente la populace comme ils aiment les appeler. Ils bouillonnent et moi je jubile de jour en jour.

Enfin je ne jubile pas toujours, il leur arrive de gagner. Plus tôt dans la journée j'ai dit nan pour le bal mais me voilà dans la robe sans même m'en être rendue compte. Je n'ai pas le choix cette fois, je déteste ne pas avoir le choix. "Tu es ravissante ainsi ma chérie, tu vois ce n'est pas si affreux" C'est vrai je suis ravissante, la robe blanche me va à ravir, bien que l'effet très volumineux du bas me déroute un peu, puis le corset me coupe littéralement la respiration. Mais elle est juste sublime, une véritable robe de princesse avec sa soie et ses perles brodées. Et quant au diamant de mes bijoux, je n'ai jamais rien vu de plus beau. Je ressemble à une princesse, je suis une princesse, c'est sans doute l'unique compensation à mon malheur, je suis pleine de fric. Mais malgré ma beauté de par mon apparence de poupée, je ne peux leur dire que j'aime ça serrait ma défaite. "Oh oui je suis bien ravissante, il faut bien ça pour prostituer dignement ta fille." "Que racontes-tu ? Il n'y a rien de la prostitution dans le bal des débutantes." "Ah désolé parce que je pensais que j'allais être vendue aux enchères au cavalier le plus offrant, n'est-ce pas là une forme de prostitution, je vends bien mon corps au final." "Ce que tu peux être tordue." Dit-elle d'un ton agacé, je l'ai agacée j'aime agacer ma mère, je jouis en mon for intérieur. Mais je pense chaque mot de ce que j'ai dit, la femme s'est battue pour son égalité, et je trouve ça rabaissant que de vendre pour une soirée une jeune femme. Surtout qu'il y a parmi les cavaliers de vieux pervers qui mettent des mains là où eux méritent un bon coup de pied. Mais c'est la tradition. C'est le drame de ma vie, les riches doivent suivre la tradition, ce n'est qu'une cage pour moi.


IV/ triste réalité.

"Robert à toi de jouer." Robert voilà ce qu'il est devenu, je ne peux même plus dire papa car ça le perturbe. Il n'est plus mon père de toute façon, il n'est plus qu'une coquille vide me rappelant seulement qu'autrefois c'était mon père, celui qui m'aimait, celui qui m'appelait Princesse ou crevette, celui qui me soulevait dans les airs en me faisant tournoyer. Alzheimer a tout pris il ne reste plus que son visage, ses yeux qui se posent sur moi sans même une part d'amour, un coup de poignard à chaque fois. J'ai juste envie d'hurler de tout foutre en l'air, mais je n'en fais rien. La vie est si cruelle. Le plus douloureux c'est qu'il a perdu la mémoire à l'époque où je n'étais que la petite pétasse qui répond à ses parents et qui se comporte comme la reine des salopes. Il a emporté de moi que ce souvenir et peut-être même doutait-il de mon amour pour lui. Je donnerais tellement pour pouvoir le lui dire, pour qu'il puisse voir ce que je suis devenue aujourd'hui, pour voir de la fierté et de la tendresse au cœur de ses deux grands yeux bleus. Mais ce ne sera pas plus possible demain que ça l'est aujourd'hui. Alors je me contente de venir jouer aux cartes avec lui, de le rendre un peu heureux, je ne l'abandonne pas. Eugène et Jane non plus d'ailleurs. La seule à avoir abandonné papa c'est maman. Mais je ne lui en ai jamais voulu, je sais à quel point c'est dur pour elle. Je n'ai de toute ma vie jamais vu un amour plus fort que le leur, ils ne se disputaient que rarement et leur vie n'était que baisers, embrassades et rires. Ils sont mon inspiration quant au bonheur à deux. C'est pourquoi je ne pas lui en vouloir de ne pas venir rendre visite à papa. Pour elle il est encore plus de choses que pour nous, et je sais qu'elle souffre, je sais que quand le robinet coule plus de di minutes c'est qu'elle est en sanglots dans la salle de bain. La maladie de papa a au moins eu le mérite de m'assagir et d'ouvrir les yeux, et depuis je sais que ma mère est précieuse pour moi. Et je sais que je ne peux leur en vouloir de m'avoir refilé des maladies génétiques, ils m'ont offert la vie après tout.

©aslinn.


Dernière édition par Opium Cunningham le Sam 26 Avr - 7:18, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Louisianna Inch-Conrad

∾ Incantations : 897
∾ Avatar : Emily Browning
∾ Job : Infirmière en pédiatrie


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Mar 4 Mar - 8:47

MON CHERI COEUUUUUUUR *-*

J'ai réglé ton gif de profil ! (a)
Vierge, vierge, on verra ça huh ( faut trop que j'ai un perso masculin mouah XD )

_________________
Sharing different heartbeats

We had a promise made ; We were in love. Both under influence, we had divine scent to know what to say. Mind is a razor blade

Revenir en haut Aller en bas
http://mistymorning.forumgratuit.fr
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Mar 4 Mar - 8:51

Pouah démasqué XD

Merci I love you
Nah elle va rester vierge jusqu'au mariage j'y tiens.
Oh oui fais un mec (en pensant à moi bien évidement norah)
Revenir en haut Aller en bas
Louisianna Inch-Conrad

∾ Incantations : 897
∾ Avatar : Emily Browning
∾ Job : Infirmière en pédiatrie


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Mar 4 Mar - 8:53

MDR j'suis morte de rire ! QUE CA ME FAIT RIRE D'AVOIR ACCES AUX IP et EMAIL (a)

Ma ratatouilleuuuuuuh <3

Ah ah ah ! Si j'en fais, il sera la voix d'la tentation d'Opium *-*

_________________
Sharing different heartbeats

We had a promise made ; We were in love. Both under influence, we had divine scent to know what to say. Mind is a razor blade

Revenir en haut Aller en bas
http://mistymorning.forumgratuit.fr
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Mar 4 Mar - 8:59

Ahahahahah le pouvoir suprême   


Ma couille   (ouai j'ai rien trouvé de mieux qui rime avec ratatouille   )

Oh c'est trop chou   . En plus je veux pas dire mais avec un certain acteur ça donne des trucs tout choux
Nan je n'essaie pas de t'influencer
Revenir en haut Aller en bas
Kendall Upham

∾ Incantations : 135
∾ Avatar : J.Kinnaman
∾ Job : Maire adjoint


MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Mer 5 Mar - 4:24

HAHA. LE PERSONNAGE DE FIFOU.
GARDE MOI UN LIEN AVEC MON FUTUR PERSONNAGE QUI COUPERA L'HERBE SOUS LE PIED DE CELUI DE YORAH EN CONTANT FLEURETTE A LA VIRGINALE OPIUM ( sérieusement OPIUM ?  c'pour le côté addictif de la chose ? )

REBIENVENUE  norah norah norah 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Mer 5 Mar - 4:33

Rha merci ça me touche et tu n'as encore rien vu (surtout sa famille ...)

Virginale, sur le coup j'ai lu vaginale uhm uhm.
Bref je te garde ça. Par ça je n'entends pas sa virginité ça serrait con de l'avoir gardé 27 ans pour ne pas tenir au final ...
(Ouai c'est tout à fait ça XD. Nan mais à la base ça devait être un autre avatar et une grosse droguée puis avec le temps tout a un peu évolué.)
Revenir en haut Aller en bas
Aubrey Keller

∾ Incantations : 395
∾ Avatar : Jane Levy
∾ Job : Patineuse Artistique


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Jeu 6 Mar - 3:18

Cunningham ça m'dit un truc. Tu reprends ça d'un ancien perso non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Jeu 6 Mar - 4:07

Yep petit clin d’œil à Daemon.
Revenir en haut Aller en bas
Aubrey Keller

∾ Incantations : 395
∾ Avatar : Jane Levy
∾ Job : Patineuse Artistique


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Jeu 6 Mar - 4:23

Aaaah j'me disais aussi.
Elle est trop jolie en tout cas Emilia, j'kiffe *-*

VIVEMENT DIMANCHE PROCHAIN *out*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Jeu 6 Mar - 4:30

Grave vivement dimanche.Enfin on est bien parti pour se faire méga arnaquer ...

Revenir en haut Aller en bas
Aubrey Keller

∾ Incantations : 395
∾ Avatar : Jane Levy
∾ Job : Patineuse Artistique


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Jeu 6 Mar - 4:32

Nan mais c'mort ça sera pas ce dimanche là, on s'est déjà fait avoir xD
C'est le dimanche suivant du coup. Laisse tomber l'arnaque x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Jeu 6 Mar - 4:41

Pffff ...
ça fait juste un mois que ça traîne
Revenir en haut Aller en bas
Aubrey Keller

∾ Incantations : 395
∾ Avatar : Jane Levy
∾ Job : Patineuse Artistique


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Jeu 6 Mar - 4:43

Je sais, j'ai engueulé mon monde à cause de ça hier soir XD
Genre ils ont proposé de le regarder en deux fois.... Mais... Nan ! C'pas possible ! C'est sacré ! *tape du pied*

Bref, pollution, pollution (a)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Ven 7 Mar - 3:03

Bourdel qu'elle est belle Emilia!!!

Ben elles feront un club de vierges avec Alice et Shoshana^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Ven 7 Mar - 3:10

Grave   

Oh oui un club de vierges, c'est très sélect comme truc.
C'est Alabama qu'on verra dedans ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Ven 7 Mar - 3:13

Alabama viendra religieusement à chaque réunion  afro 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Ven 7 Mar - 3:23

C'est pour admirer ce qui lui est impossible de faire ? XD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Ven 7 Mar - 3:32

Ouais euh... en fait non elle ira pas xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Ven 7 Mar - 4:40

Oh my god j'avais pas vu le boulot dans l'alternatif de alabama. ça coïncide grave avec le job de Vaughn
Revenir en haut Aller en bas
Louisianna Inch-Conrad

∾ Incantations : 897
∾ Avatar : Emily Browning
∾ Job : Infirmière en pédiatrie


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Lun 17 Mar - 7:22

SALOPERIE !

La tête d'bite, elle t'adresse ses majeurs ! What a Face

_________________
Sharing different heartbeats

We had a promise made ; We were in love. Both under influence, we had divine scent to know what to say. Mind is a razor blade

Revenir en haut Aller en bas
http://mistymorning.forumgratuit.fr
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Lun 17 Mar - 14:41

Mais je t'aime (a)
Et puis tes majeurs tu les laisses là où ils sont
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Sam 26 Avr - 7:32

FINIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ENFIN !
Revenir en haut Aller en bas
Freddie Lee Conrad

∾ Incantations : 386
∾ Avatar : Charlie H.


MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Sam 26 Avr - 20:16


Tu fais parti des nôtres


D'abord,comment te dire, Opium ? On va tous s'empresser d'oublier ta date d'anniversaire.  norah 
Citation :
Et ce merveilleux cocktail ça donne ce corps et ce visage de rêve
et là, je me suis dit, ça n'est QUE le début d'une longue gloire à soi-même  norah 

Puis, tout a changé   

sa maladie, sa sensibilité ...(j'vais finir par te faire un commentaire composé, à traquer les figures de style et les interpréter )

Tout ça pour dire que c'est un sacré personnage que tu as là et que cela va sans dire tu es validé mon mignon   

FAIS COMME CHEZ TOI tmtc

☪ Si ce n'est pas déjà fait, tu peux lire les annexes concernant  le monde alternatif ou la Nouvelle-Zélande, ça peut toujours être utile. N'oublie pas de faire un tour du côté des intrigues pour te tenir au courant de ce qui se passe sur le forum

☪ Tu peux poster ta fiche de liens pour te trouver des partenaires aussi tarés que toi. C'est par ici. Tu peux aussi lister tes rp en te rendant

☪ Tu peux recenser le métier de ton personnage ici et si tu veux pas qu'il dorme dans un carton dans la rue, tu peux lui attribuer une maison par là-bas

☪ Tu peux désormais poster tes scénarios en les balançant là-bas

☪ Tu as une semaine pour poster ton premier RP

☪ N'oublies pas de signaler si tu dois t'absenter ! Sinon c'est la fessée ! Même si on sait que t'aime ça

Merci de remplir ton profil et surtout ta feuille de personnage qui peut s'avérer être super méga utile !

☪ Amuse-toi bien, petit membre ! Et si tu rencontres le moindre soucis, n'hésite pas, le staff est là
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.   Aujourd'hui à 15:53

Revenir en haut Aller en bas
 

Opium ⌂ It's in my bones, in my blood, in all off me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» BONES CASTLE RPG : Pub forum RPG SERIE TV
» Opii-Opipii... Naan juste Opium, Thank's x3
» City Of Bones
» S'immiscer dans les pensées... dangereux? [PV Opium]
» Predefinis de Bleach ◈ City Of Bones

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Misty Morning :: II. ECUME DES JOURS ::  Bouteille à la mer :: 
Welcome Home
-