Partagez | .
 

 Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Simon Costelloe

∾ Incantations : 78
∾ Avatar : Henry Cavill sex machine :p
∾ Job : Entraineur Olympique de patinage artistique


MessageSujet: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 6:07



Simon D. Costelloe
"Juste un peu d'eau sur les lèvres Juste pour me souvenir De ce dernier baiser amer Juste avant de t'enfuir.



Nom ∞ Costelloe ; Prénoms ∞ Simon Dean ; date & lieu de naissance ∞ Dublin en Irlande un soir doux de juin, le 2 ; âge ∞ 30 ans ; nationalité & origines ∞ Irlandaise ; métier ∞ entraineur olympique de patinage artistique ; orientation sexuelle ∞ bi mais plutôt gay en fait ; Situation amoureuse ∞ ça c'est toujours une question délicate n'est ce pas? ; dans ton ipod ∞ How to save a life by The Fray ; groupe ∞ Bitter crédit ∞ google images et tumblr? ; célébrité ∞ Henry Cavill


Caractère
Charismatique Si le physique impressionne, il en est de même que ma façon d'être. Un visage peu expressif lorsque je ne suis pas en confiance, les prunelles claires aussi froides que la glace, je me déplace comme une ombre qui vous observe. Si je suis parfois avare en sourire, ceux-ci ne sont que la simple expression d'une politesse, d'un remerciement ou d'un éclat de bonheur sincère. Je ne me laisse jamais aller aux excès en tout genre me donnant parfois un air hautain et glacial. En réalité tout cela n'est qu'un masque impeccablement professionnel, mêlé à une méfiance de l'être humain provoqué par des blessures trop fortes.  
Cultivé Assez curieux de nature je m'intéresse à la musique, à l'histoire, la littérature et la culture générale. Je peux passer d'une série commerciale à un documentaire historique pour finir dans mon lit avec Oscar Wilde.
Responsable Si après mon accident ou les déceptions provoqués par mon père ou Garett j'ai pu baisser les bras. Je me suis bien vite remis en scelle. Assumer sa vie et ce que l'on est, tenter chaque jour de la rendre meilleure, me fixant des objectifs et m'y tenant. Il serait bien trop facile de tout plaquer et faire le tour du monde en bateau, mais les cauchemars subsisteraient au creux des vagues. Depuis peu je suis une thérapie, pensant équilibrer ma vie du mieux que je peux. Je ne suis pas malade mais me donne simplement les chances de laisser derrière moi les blessures qui sont un frein à ma vie.
Attentionné Lorsque je donne ma confiance et mon intérêt à une personne, je suis généreux. Je serais votre épaule, vos yeux, la main que l'on tiens, et celui qui tentera de faire entrer les rayons du soleil dans votre obscurité.
Blessé J'ai compris depuis peu que je ne peux cohabiter avec mes maux et que pour avancer complètement je dois me débarrasser de tout cela. Affronter ses démons, panser ses blessures, voila un travail de longue haleine qu'il me faudra tenir jusqu'au bout.
Manque de confiance en soi Je ne suis ni charmeur, ni tactile, j'ai bien du mal à me lâcher pleinement. Peut être parce que vos regards me terrifient. Rejeté par mon père, membre d'une famille qui ne me connait pas vraiment, coeur brisé... L'être humain m'a montré ses plus mauvaises couleurs et si j'ai du mal à lui faire confiance cela se ressent sur mon comportement avec les autres. Je met toujours une petite distance entre nous de peur que vos fassiez partie de ceux qui m'enfonceront dans mes remises en question personnelles, que vous soyez les prochains à me faire ressentir que je ne vous mérite pas.


Manies
J'ai un petit côté artistique, mais je me le réserve pour moi, si je gratouille les cordes de ma guitare je n'ai pas ni la prétention ni l'intention de devenir le futur Jimmy Hendrix. Mais simplement me détendre.
Avant d'entrer dans une patinoire je fume toujours une cigarette et plus j'arrive à la fin de celle ci, plus la boule au fond de mon estomac se resserre. Je fais un pas en avant deux pas en arrière, inspire profondement et ferme les yeux au passage de la porte. Je touche toujours la paroi lisse de la glace du bout des doigts, un peu comme une prière silencieuse lui implorant de prendre soin de ceux qui glissent sur celle ci.
Je suis observateur, ne me lance jamais dans un flot de paroles sans avoir bien jaugé la personne face à moi. Peut être par peur de décevoir ou de mal faire, j'attend bien souvent que l'on m'adresse la parole avant de la prendre.
Je suis un adepte de l'humour noir, du sarcasme et de l'ironie, ayant un peu de mal à me la jouer trop sérieux je préfère me tisser des barrières dans ce genre pour éviter que l'on ne m'approche de trop près.
J'ai du mal à soutenir le regard des autres, baissant souvent le miens, pinçant ou mordillant mes lèvres, avec une tendance à rougir. Pourquoi? Peut être parce que j'ai toujours peur que l'on lise en moi comme dans un livre ouvert.
Comme tout Irlandais qui se respecte je suis amateur de bonne bière, mais ça fait aussi parti du côté convivial de la chose et l'ambiance bruyante et boisée des pubs de mon pays natal. Ce n'est pas pour autant que je ne sache pas apprécier un verre de bon vin en me délectant d'un bon bouquin, fervent admirateur de littérature anglaise et de philosophie, je ne me ferme pas a tout type de romans et autres fictions. 


Vie alternative
Dans cette vie la je suis bien plus fort, plus ambitieux, plus déterminé, pas seulement à me battre mais à vaincre. En effet, je n'ai pas chuté aux JO de 2010, j'ai remporté la médaille d'or haut la main et je continue de poursuivre mes rêves. J'ai ma vie bien en main, faisant abstraction du mauvais. Je ne cours pas après mon connard de père, parce que si il à décidé de ne pas m'assumer je ne vois pas pourquoi je perdrais mon temps. Garett lui l'a bien compris, faisant face à son père il c'est rangé de mon côté et nous vivons heureux ensembles. Heureux mais cachés, oui parce que si j'ai rejoint l'Ordre je n'ai pas l'intention de mettre notre vie en danger, officiellement il est mon colocataire, mais le regard des autres est il vraiment important? Pas du tout, tant que nous savons qui nous sommes l'un pour l'autre je ne vois pas ce qui pourrait clocher.



You, behind your computer
prénom/pseudo ∞ so ; âge ∞ trop vieille pour toi ; Comment es-tu arrivé là ? ∞ on m'a tenté sur Fb :p ;  Je suis un ∞ un scenario de mamzelle Aubrey la jolie patineuse ; Que penses-tu du forum? ∞ à vous de me le dire ça s'écrit à plusieurs un forum :)pour ce qui est du contexte j'aime  ; Un dernier truc à dire? ∞ j'ai craqué xD ;
Merci de remplir le code ci-dessous
Code:
<span class="bottin">Henry Cavill</span> ☪ <span class="pris">Simon Costelloe</span>


©aslinn.


Dernière édition par Simon Costelloe le Sam 26 Avr - 20:19, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Simon Costelloe

∾ Incantations : 78
∾ Avatar : Henry Cavill sex machine :p
∾ Job : Entraineur Olympique de patinage artistique


MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 6:07



This is my story
" Voilà que le vent rôde, tournoie contre la falaise Que la marée taraude. Ce ne sont pas des larmes Ni même de la rosée Que mon visage réclame Juste un peu de buée ,Un peu d'eau et de sel Juste pour me souvenir Que derrière les nuages du ciel se cache ton sourire


Savez vous qui vous êtes réellement avant de comprendre que vous ne vous êtes jamais posé les bonnes questions? Les faits sont là, ils constituent la partie visible de votre histoire. Trente ans célibataire, née du fruit de la liaison être un homme influent et sa secrétaire. Responsable d'un secret de famille pesant, d'une perte d'emploi et de soucis pour la mère. Vous n'êtes que le vilain petit canard à camoufler, donnez lui de l'argent, il vivra loin de vous c'est tout ce que le père réclame. Pourvu qu'il réussisse sa vie, c'est le seul désir de votre mère. Des rancoeurs, des secrets et tant de choses qui font que votre vie aurait pu être pire, mais aussi bien meilleure. Des évènements récurrents, qui te fendent le coeur puis finissent par le briser, constituent la part intérieur de ton être. Et tu es la aujourd'hui à tenter de garder la tête hors de l'eau, ne pas laisser les démons t'attirer vers le fond, malgré les tempêtes tu restes accroché ferment à tout ce que tu trouves à porté de main. Mais au fond le froid s'engouffre dans ton coeur, la peur fait partie de ton quotidien et tes nuits ne serons plus jamais douces. Qui je suis? Je commence à peine à le découvrir chaque jeudi à partir de dix sept heures dans le cabinet du docteur Morrison. Mais entrez, je vous en prie...

Vos nuits sont elles plus paisibles depuis notre dernière entrevue?
Sourcils froncés mon regard dérive de la plante verte vers le docteur Morrison, mes jambes se décroisent et une main fébrile glisse sur mon front.
-Je penses... à vrai dire je ne suis pas certain d'être fan de ce genre de traitement, certaines nuits je ne rêve plus du tout et d'autres tout devient tellement confus et étrange.
N'est ce pas une bonne chose? Vous sentez vous toujours oppressé?
-Non mais dérangé..
Dérangé?
-Oui ces rêves....
Racontez moi!
-Tout est si différent si... étrange... Je ferme les yeux un instant lorsque les deux émeraudes du docteur me scrutent avec attention, me réclamant la suite qui ne veut pas venir. Parce que je sais que cette réalité n'existe pas, parce que je sais que raconter ce tissu de mensonges, cette idéalisation d'un monde dans lequel je ne vis pas, ravivera les flammes de la douleur. Son regard me dérange, parce que comme tout ceux qui se braquent sur moi avec attention, tentent de lire en moi et la peur de déranger reste. Du bout de mes oreilles à la partie supérieur de mes pommettes, la couleur rosée tourne au pourpre, humectant mes lèvres qui s'assèchent peu à peu sous la pression je tente d'avaler de l'air à grosses gorgées, ne pas céder à la panique, parler me fera le plus grand bien! Mais tachons d'éviter son regard. Enfoui dans le fond du sofa de cuir noir, mon regard se pose sur le tableau abstrait face à moi.-La nuit, des lumières aveuglantes, un bruit en sourdine, des cris, des rires et des applaudissements. Aubrey est dans mes bras et la glace recouverte de roses, j'ignore ce qu'il se passe entre temps mais nous voila médaillés d'or en duo au JO de 2010, puis 2011, puis 2012... Même scène, même tenues, même sourires... Puis la glace se fend et Aubrey disparait. Je tombe dans un puit qui semble sans fin pour me retrouver dans un ruelle, à la recherche de quelqu'un, je suis une ombre sans jamais la rattraper puis le soleil se lève et me voilà dans un pré au milieu de moutons, l'air iodé, la brume transpercée par les rayons du soleil et les collines Irlandaises, une petite fillette cours vers moi et me prend la main pour me conduire dans un château surplombant la colline. Le roi est la,il nous attend les bras ouverts je le reconnais, il a les traits de... mon père...Madenn me prend les mains et me fais tourner, tourner, tourner.. Un vertige me prend et je me réveille dans un lit. Ses doigts glissent sur mon front et effleurent l'ensemble de mon visage avec délicatesse. Il me murmure de me réveiller, il est là et si attentionné, impossible de bouger, impossible de parler, je voudrais tant le prendre dans mes bras alors qu'il me parle de notre programme de la journée. Je...   Ma vision s'embrume et les traits du tableau ne forment qu'une masse informe mélangeant le noir et le blanc dans une goutte grisâtre. La gorge nouée, je suis incapable de poursuivre ma narration. Le docteur Morrison prend des notes puis s'arrête, me laissant la pause nécessaire pour que je puisse contenir cette vague d'émotions. C'est la seule personne , à part peut être Aubrey qui connait cette façade de moi, ce sourire impeccable qui s'efface pour laisser place aux craintes, aux doutes, à la peur... Elle me tend un verre d'eau, je la remercie d'un signe de tête.
Celui dont on ne doit prononcer le nom? Me demande t elle, comme une confirmation de ce qui était l'évidence même. J'hoche la tête simplement. Et elle ne prend pas le risque d'insister car elle sait parfaitement que je vais me braquer. Inutile de poursuivre. Mon sourire n'est pas naturel, simplement l'esquisse douloureuse du désir de sentir cette brûlure amère me quitter. Mais si je sais que ses séances me font du bien, elle ne me guérissent jamais totalement. Vous savez, ce n'est pas une mauvaise chose monsieur Costelloe! Bien au contraire, je vois une évolution. Votre inconscient nous signale que vous commencez à entrer dans la phase prise de conscience de qui vous êtes et ce que vous vallez. Je voudrais bien entrer dans le déni comme à mon habitude, mais elle a fermé son carnet et c'est signe d'intérêt et de sérieux. Alors on va pas jouer au con parce que ça coute quand même une blinde ces séances, alors autant que ça conduise à quelque chose n'est ce pas? Je relève le regard et ose même affronter le siens, enfin pas plus d'une minute parce que je sens à nouveau la gêne provoquer en moi ce sentiment d'insécurité et me filer la bougeotte. -J'remet pas en cause votre job mais... vous vous basez sur de simples rêves pour en venir à ça? Laissais je échapper sur un ton sceptique, qui lui arracha un sourire amusé. Cette femme d'une quarantaine d'années, à la coiffure impeccable et au visage tiré, paraissait plus jeune que son véritable âge j'en étais certain. Mais j'ignorais pourquoi je parvenais souvent à la sortir de son attitude impeccablement professionnelle, ayant parfois le droit à des regards attendris rempli de compassion ou encore une discussion qui pouvait tourner à la dérision. Comme si.. j'étais son patient préféré..enfin j'étais certainement le moins atteint et le moins dans le besoin... Mais ça c'est une toute autre histoire. Elle épousseta la jupe de son tailleur gris perle, avant de se remettre à parler. Parfaitement! Tout ce que vos gestes, vos agissements ainsi que les parts révélés par votre inconscient sont une piste. Vous êtes assez intelligent pour savoir que le masque sert à camoufler qui vous êtes au fond de vous, alors pourquoi vos rêves ne seraient ils pas la part réelle de vous qui est bien gardée derrière toutes ces barrières? Elle n'attend pas seulement que je l'écoute, mais que j'ai confiance et c'est de cette confiance que son nées toutes ces confessions. Un peu comme avec Aubrey, mêle si je ne pousse pas les choses aussi loin, pour la simple et bonne raison que je ne peux me permettre d'être son coach, un coach crédible si je fond complètement devant elle. Un guide, pour garder son statu intact,  doit garder pour lui certaines parts de ses faiblesses pour lui même. -Si vous le dites... c'est votre job pas le miens... Si les mots étaient froids, ma voix semblait être empreinte d'une certaine résignation. Parce que je me doutais bien qu'au fond elle n'avait pas tord, j'avais juste bien du mal a y croire. Si vous voulez avancer monsieur Costelloe il vous faudra affronter vos démons. -Je n'ai pas l'intention de le revoir ni même d'entendre sa voix!. répondis je sèchement. Votre soeur, votre père tout d'abord. Vous n'êtes pas encore prêt à ça! Sourcils froncés je relevais le regard vers ces deux émeraudes braquées sur moi, lui donnant l'obligation de préciser le sujet. Il est évident que vous n'avez pas encore conscience pleinement que ces évènements ne sont pas votre faute à vous, mais simplement la vie qui envoie des difficultés pour vous apprendre à vous battre. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord et vous y opposer, mais pour cela il faudra passer par des épreuves difficiles et peu plaisantes -Si j'ai bien compris vous êtes en train d'insinuer que je suis juste un gros poissard, qui mérite une vie façon conte de fée et que je dois me battre comme un taré pour l'avoir? C'est pas un peu disneyland votre façon de voir? Et voila, elle soupire retiens son sourire amusé en se pinçant les lèvres, tentant une fois de plus de me cacher son affection à mon égard. Vous avez un grand coeur et ce n'est pas une découverte que les personnes les plus généreuses sont celles qui souffrent le plus des mal façons d'autruit. Améliorer son quotidien ne rime pas forcement avec vie de rêve monsieur Costelloe, je ne suis la que pour vous exposer certaines interrogations à soulever après méditation. -Et remuer la merde alors que tout semble se tasser et se construire à peu près correctement avec de nouvelles personnes fait parti de tout ça? Je sais je me braque un peu, mais que feriez vous à ma place? Je ne suis pas venu chercher un gourou pour le suivre comme un chien-chien fidèle, j'ai bien le droit de m'interroger et douter de ces affirmations n'est ce pas? Mais elle marque un temps d'arrêt avant de réouvrir son petit carnet et me destabiliser par la surprise que découle de ses prochaines paroles.Vous avez rencontré quelqu'un? Parlez moi un peu de cette personne... Si mes lèvres s'entrouvrent pour articuler aucun son ne semble capable de s'en échapper, quand à mes yeux ils forment deux ovales si larges que l'on pourrait croire mes yeux prêts à rouler sur le sol. La situation inconfortable d'être percé à jour me fais à nouveau monter le rouge aux joues. Je pourrais nier mais ce serait inutile et stupide, parce qu'après tout je paie pour ça non? Et j'ignore si c'est volontaire mais j'attend qu'elle m'inscite à poursuivre d'un signe encourageant de la tête. -Ce n'est pas ce que vous croyez. Lâchais pas simple mécanique d'auto défense, lui provoquant un rire qu'elle prit soin d'étouffer. .Je ne crois rien monsieur Costelloe. Poursuivez je vous en prie! J'hochais la tête. Mais par quoi commencer? J'haussais les épaules , prenant une gorgée de mon vere d'eau avant de me laisser tomber dans le fond du sofa. -Je ne sais pas quoi vous dire. Il s'apelle Marshall, c'est l'avocat qui nous a aidé sur l'affaire concernant Aubrey....  Quoi ajouter de plus, parce qu'après tout nous ne sommes rien l'un pour l'autre et j'ignore ce que ça vient foutre dans cette séance. Il vous plait? je fronçais les sourcils, posant le bout de mes doigts sur mon menton pour battre la mesure d'une mélodie inaudible. -Je l'ignore.. Dire qu'il n'a acun charme serait mentir... Mais pour être honnête je n'imagine rien d'autre, il s'agit là d'une relation professionnelle.. même si...même si... depuis peu je commence à me demander si en dehors de ce cadre nous pourrions être euh...amis?  Que dire de plus à ce sujet? Je vais pas me mettre à lui raconter que ses allusions, ces souris charmeurs me font de l'effet. C'est ma psy mais on va p'tet éviter le genre de détails en dessous de la ceinture non? Et puis ça fait p'tet un peu trop longtemps que je n'ai pas flirté avec quelqu'un, mon corps doit probablement me le réclamer, rien de plus que la nature n'est ce pas? Pensez vous qu'il pourrait y avoir plus?  J'haussais les épaules désarmé par une question que je me refusais de me poser à moi même. Elle prenait le temps de réfléchir avant de reprendre la parole. Je pourrais vous dire qu'une fois de plus vous vous interdisez toute forme de bonheur, dans vos choix affectifs autant amicaux que sentimentaux. Mais à moi de vous demander si vous êtes enfin prêt à prendre le chemin de votre propre bonheur.  Je la dévisageais avec interrogation, bouche à demie ouverte ne sachant quoi lui répondre.  Je n'étais pas stupide, mais j'ignorais ou elle voulait en venir avec ces questions parfois énigmatiques. -C'est à dire? Elle se raclait la gorge afin d'éclaircir sa voix et me parler sur ce ton rassurant comme pour diminuer l'ampleur de ces propos, comme tutes ces fois ou elle touchait de trop près les cordes sensibles. Si vos cicatrices on bien souvent été responsables de l'échec de vos relations sentimentales, vous semblez porter tous vos espoirs de bonheur dans la réussite d'Aubrey. Vous vous acharner à ce que sa carrière et sa vie personnelle soit un succès comme pour ne pas penser à la votre. Vous aussi vous avez le droit au bonheur Monsieur Costelloe, à vous de savoir si vous avez envie de tenter ou si vous pensez ne pas être prêt. Je soupirais fortement avant de poser mon regard sur le tapis gris foncé. Si cette pièce était décoré pour apporter confort et sécurité, la sensation que les murs se resseraient comme un étau autour de moi, se faisais grandissante. Tout un tas de questions que je me refusais parce que la peur de laisser les blessures me faire perdre mes forces était bel et bien présente. Une vie passée à courir après un père qui ne veux pas de vous, accepter le mensonge pour ne serais ce qu'effleurer la conception que je me faisais d'une famille. Alors qu'il m'aurait suffit d'accepter ma condition et que ma véritable famille n'était que ma mère qui avait toujours été la pour moi. Pas cette soeur élevée dans un monde que je ne connaissais pas, pas cette soeur qui me prenait pour un simple membre de la famille dont elle n'avait probablement rien à faire. Pas ce père qui ne se servait de vous que comme substitut.. Accepter qu'une amourette de vacance ne pourrait jamais durer, accepter que je n'étais pas fautif d'avoir laissé les sentiments me conduire dans une situation délicate. Accepter que je n'avais pas été une mauvaise influence  pour ce jeune garçon, qu'il avait fait ces propres choix... et que celui qui m'a brisé faisais parti de ces propres décisions et non me faire à l'idée que l'être que j'étais avait causé ça, que je n'étais pas ce vilain petit canard que l'on rejette parce qu'il n'est pas suffisant.... mais bel et bien accepter que ces choix personnels ne font pas de moi un être non méritant. Mon regard se relevait vers le visage du docteur Morrison. -Avez vous un avis sur la question docteur Morrison? Ma façon de retourner la question parce que je n'étais pas encore capable d'y répondre semblait l'amuser. Ce n'est pas à moi de vous dire ce que vous désirez au fond de vous. Mais je peux vous guider vers la personne que vous êtes. J'acquiesçais l'incitant à poursuivre. Et bien monsieur Costelloe, avant de vous engager dans quoi que ce soit, vous avez des blessures à penser, des questions à régler. Mais pour cela il vous faudra affronter vos peurs. Vous en êtes capable et si je n'y croyais pas sachez que j'aurais allégé mon carnet de rendez vous, je n'ai pas l'habitude d'aider des patients en qui je ne crois pas monsieur Costelloe. La fuite de vous mènera nul part et vous commencez à comprendre que quoi que vous enfouissez cela ressortira un jour, et pas forcement aux meilleures périodes de votre vie.  Mon regard croisa le siens, sachant pertinnament de quoi elle parlait, de ma chute sur la glace, de ces mois sans pouvoir entrer dans une patinoire, ne serait ce que voir un dessert glacé au risque de provoquer un flux de douleur et d'angoisse. Mais je me suis remis en selle, d'une façon ou d'une autre, elle n'avait pas tord, j'avais la volonté et la force de rebondir, alors pourquoi étais je encore incapable d'affronter véritablement ce passé terrifiant? Mon regard dérivait dans la pièce et se posait sur la grande horloge accroché au dessus de la porte. -Je crois que la séance touche à sa fin.  Elle me lança un regard suspicieux avant de jeter un regard sur l'horloge. Et depuis le temps vous ignorez que je me donne le droit de prolonger nos séances.  Me lança t elle sur un ton amusé en ajoutant un clin d'oeil complice. Je baissais le regard gêné avant que celle ci ne se lève main tendue vers l'avant. A la semaine prochaine Monsieur Costelloe.  Si elle prenait une attitude sure d'elle, cette phrase sonnait toujours comme une interrogation, dans l'espoir que je revienne, que je ne m'enfuis pas avant d'en avoir terminé. Parce que je n'étais pas malade, simplement dans le besoin. Mais qui sait un jour je n'aurais certainement plus besoin d'elle, elle l'espérait de tout coeur et je ne doutais pas de sa sincérité, mais elle espérait juste que lorsque ce jour arrivera je partirais guéri de mes blessures, prêt à démarrer une véritable conception de la vie et du bonheur. Je lui serre la main, la salut avec une touche d'humour qui nous est propre. Avec tout ces gens qu'elle voit je suis son patient favori. Le seul qui n'a pas véritablement de problème. Pourtant lorsque je quitte le cabinet je erre dans les rues sans véritable but. Et je me cherche un programme relaxant de soirée, éviter Aubrey comme chaque Jeudi, trainer dans les bars tentant de me prouver que je peux flirter avec des inconnus sans me soucier du lendemain. Mais comme à mon habitude, je finis par rentrer seul, parce que je n'ai pas réussi à draguer ou parce que j'ai fini en proie facile et que je n'ai aucune intention de me rajouter une dose de complications. Alors oui j'ai des problème à régler, et une vie à commencer, afin de la vivre pleinement. Cela fait il de moi un être faible? Ou simplement un humain combatif en quête de bonheur? 

©aslinn.


Dernière édition par Simon Costelloe le Sam 26 Avr - 20:17, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garrett Fairfax

∾ Incantations : 59
∾ Avatar : Gaspard Ulliel
∾ Job : À la tête d'une compagnie de publicité


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 6:17

Simonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn *cri de fangirl*

Je suis TROP contente que tu craques, vraiment ! Ça fait des mois que je veux jouer ce lien, tu fais vraiment une (trois) heureuse !

La joueuse d'Aubrey est présentement en vacance mais je l'ai bombardée sur facebook pour lui dire que tu étais arrivée. En attendant, Yorah et moi (et les autres mais pas trop, hein, c'mon mien!) on prendra soin de toi !

Si t'as des questions, n'hésites pas ! Puis ton vava, seigneur *bave*

Bref, désolée pour le manque de smileys, mon internet rame sur le forum en ce moment, je ne sais pas pourquoi, du coup j'ai du mal à faire afficher la page des smileys ... bref, je me reprendrai ! *-*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Simon Costelloe

∾ Incantations : 78
∾ Avatar : Henry Cavill sex machine :p
∾ Job : Entraineur Olympique de patinage artistique


MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 6:23

je dois avouer que tu es une bonne vendeuse et ce scéna envoie du rêve aussi xD
si j'ai bien compris Yorah c'est Madenn? faudra un peu me guider parce que y'a beaucoup d'info à ingérer mais ce week end je m'y penche à fond les ballons Smile c'est toi aussi Marshall n'est ce pas? putain tu t'auto concurrence bien joué c'est d'la bonne :p
Et ou elle est ta femme hein  norah 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 6:29

Eh un petit nouveau !!!
Bon bah déjà bienvenu ici et rassures toi on va bien s'occuper de toi   
Bon sinon je suis le frère de la créatrice du scénario et je peux te dire que lorsqu'elle te verra bah elle sautera au plafond.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Simon Costelloe

∾ Incantations : 78
∾ Avatar : Henry Cavill sex machine :p
∾ Job : Entraineur Olympique de patinage artistique


MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 6:32

muhaha Elle a interet parce qu'une pirouette sur la glace peut être risquée un accident est si vite arrivé   naan j'rigole   
merci à toi Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shoshana Lahad

∾ Incantations : 209
∾ Avatar : Olivia Cooke
∾ Job : Secrétaire, aspire à devenir violoniste


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 6:37

iiiiiiiiiiiiiiiiiih SIMON   

Je prends soin de toi où tu veux quand tu veux   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garrett Fairfax

∾ Incantations : 59
∾ Avatar : Gaspard Ulliel
∾ Job : À la tête d'une compagnie de publicité


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 6:38

Hahahaha, merci !

Alors oui, Yorah joue Madenn ! Ne t'inquiète pas, ça viendra ! On est toujours perdu avec les pseudos, au début. Et oui, je joue Marshall aussi hahaha ! C'est que disons qu'il n'y a pas une tonne de personnages homosexuels (ou bisexuels) avec qui je pouvais jouer ce lien alors voilà ! Sinon la femme, c'est Lisbeth (jouée par Yorah !). Puis si Simon et Marshall finissent par être en couple (pour une période déterminée, on s'entend), j'ai un rp en tête ! Dîner avec la mère de Marshall, pour lui présenter sa mère ! Ça risque d'être marrant. Mon amie (qui joue Dwight mais elle est en période d'examens en ce moment) veut jouer Mama en PNJ !

Sinon fais attention, Yorah est folle. Lisbeth risque de ne pas apprécier, mais bon. Torturons la ! (a)

Si t'as d'autres questions sur qui est qui, t'as qu'à demander ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garrett Fairfax

∾ Incantations : 59
∾ Avatar : Gaspard Ulliel
∾ Job : À la tête d'une compagnie de publicité


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 6:39

Shoshana Lahad a écrit:
iiiiiiiiiiiiiiiiiih SIMON   

Je prends soin de toi où tu veux quand tu veux   

Cyrielle, je t'ai à l'oeil !   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shoshana Lahad

∾ Incantations : 209
∾ Avatar : Olivia Cooke
∾ Job : Secrétaire, aspire à devenir violoniste


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 6:41

Mouahahahahhaaaaaaaaa

C'pas d'ma fauuuuuuuuuute il est seksyyyyyy   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Simon Costelloe

∾ Incantations : 78
∾ Avatar : Henry Cavill sex machine :p
∾ Job : Entraineur Olympique de patinage artistique


MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 6:45

Shoshocolat merci héhé t'es mimi

haha ouais why not j'ai rien contre les rebondissements et rp rigolo
ouais j'essai d'enregistrer tout ça xD enfin en attendant j'ai une big fiche à faire et OMFG va falloir être sympa avec moi j'ai jamais pris un scéna qui avait autant de liens d'un coup Smile mais je vais tacher de pas en leser et faire au mieux    
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 6:47

J't'envoie Alabama alors, elle, elle est seksy voilà xDDDDD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 7:01

Alabama c'est une femme de peu de vertus moi je te refile ma vierge   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 7:02

Peuh, au moins je sais satisfaire un homme moi :O
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garrett Fairfax

∾ Incantations : 59
∾ Avatar : Gaspard Ulliel
∾ Job : À la tête d'une compagnie de publicité


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 7:04

Alabama Basmadjian a écrit:
J't'envoie Alabama alors, elle, elle est seksy voilà xDDDDD

Il vous manque un truc entre les jambes. Je dis ça, je dis rien. (a)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 7:06

Qui te dis que je sais pas. Au moins pour une pipe, les bananes servent pour s’entraîner à ça (a)

Si faut le gode ceinture c'est un bon investissement.
Sinon j'ai toujours Vaughn (remarque vu la taille de sa quéquette ça fait pareille)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 7:07

Ralalaaa t'y connais rien  Rolling Eyes 

Garrett : Forcément s'il fait le difficile...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Freddie Lee Conrad

∾ Incantations : 386
∾ Avatar : Charlie H.


MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 7:34

PEUH. CA FLOOD.

ET CA LE FAIT SANS MOI ?

  

Bienvenue parmi nous , ici KENDALL  à l'appareil ( l'ex beau-frère, re-beau-frère en devenir  norah )

Si tu as la moindre question n'hésite pas.
Pour éclaircir les choses, je t'invite à lire les annexes ou harceler Garrett, il aime ça  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lisbeth Cogley

∾ Incantations : 48
∾ Avatar : Charlize Theron
∾ Job : Décoratrice intérieur


MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 14:10

Garrett Fairfax a écrit:


Sinon fais attention, Yorah est folle. Lisbeth risque de ne pas apprécier, mais bon. Torturons la ! (a)

nan mais chuuuuut ! Chuuuuut !

Faut pas la croire, So ! Faut pas la croire ! j'suis tout à fait saine d'esprit et Lisbeth n'aura vraiment aucun problème avec ça ( si tu vois des cupcakes sur ton palier Simon : MANGE LES TOUS jusqu'au dernier ! Promis, les pailettes sur le dessus, c'pas de la mort au rat (a) )

OUI OUI j'suis saine d'esprit, tu seras mon frère et mon rival en même temps, youhou ! /zbam/

SINON, bienvenue sur le fofo !

J'te fais une ribambelle de smiley car Marshall a une panne apparemment ( t'vois, t'vois ! vaut mieux que t'aille vers Garett, c'une valeur sûre *sors* )

                

WELCOME WELCOME DONC !

Si jamais t'as la moindre question sur la vie alternative ou la pointure de chaussure de Madenn pour lui offrir les dernières shoes à la mode, hésite pas à me Mpotter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aubrey Keller

∾ Incantations : 395
∾ Avatar : Jane Levy
∾ Job : Patineuse Artistique


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Jeu 24 Avr - 16:37



Hiiiiiiiiiiiiiiiiiii *fait la groupie istérique*
J'pousse tout l'monde, j'suis la meilleure (a) puis ne cherchez pas les amis, Simon n'ira voir personne d'autre que moi, avec ou sans ce qu'il faut la ou il faut norah il est marié a son boulot de toute façon donc forcément la seule femme de sa vie, c'moi !

Sinon bienvenue, évidemment. Tu ne peux pas savoir comme ça fait plaisir et comme ce scénario est attendu. Je ne serai pas très prolixe puisque j'écris du téléphone avec une connexion préhistorique mais rien que de voir tout le mal que je me donne pour écrire ce message en dit long.

En tout cas tu sembles motivée et tu écris sans faute donc ecoute.... Tu remplie déjà les trois quart des critères mouhehehehe. Bon courage pour cette fiche. Si tu as des questions n'hésite pas (plutôt Steph jusqu'à samedi vu la précarité de ma situation !)

Ah et pour info, si Lisbeth est la femm de marshall, celle de Garrett c'est ariane, mon DC, et elle te surveille de près =p

Bienvenue encore *-*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Simon Costelloe

∾ Incantations : 78
∾ Avatar : Henry Cavill sex machine :p
∾ Job : Entraineur Olympique de patinage artistique


MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Ven 25 Avr - 4:57

eh mais les femmes c'est comme les microbe ça s'accroche et ça prolifère *siffflote*

putain votre accueil de malade la je suis sous le charme, des coeurs dans les yeux et tout  flower flower flower 

en fait pour le moment j'ai juste quelques questions concernant ma soeur ouaaiis ouaaiis au niveau de la relation qu'ils ont Smile je suppose que faut aussi que je lise la fiche pour l'histoire de la famille même si simon a pas eu la chance de vivre chez les riches /PAF/

bref si vous avez des précisions pour cjacune des relations vous me dite hein je suis open bar muhahaha.
Aubrey t'es la plus belle    t'as vu cet entraineur qui motive bien? xD

Alabama je fais pas le difficile voyons mais ta tenue me fais rougir xD

Kendall est ce qu'on a un lien ou pas du coup?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Louisianna Inch-Conrad

∾ Incantations : 897
∾ Avatar : Emily Browning
∾ Job : Infirmière en pédiatrie


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Ven 25 Avr - 6:03

Heeeeeey ! On prolifère pas puisqu'on est le sexe fort TCHO !

Des coeurs, en veux-tu en voilà ! J'vais t'en déverser une tonne dans les yeux !    

Tu veux savoir quoi à propos de la famille Costelloe ? Car j'avoue, ça ne te servira à rien de lire la fiche de Madenn car je n'y parle pas trop de son père and co. Tout ce que je dis sur lui c'est qu'il est tyrannique et veut tout régenter dans la vie de sa fille et j'parle du passage où il la renie plus ou moins, that's all. Donc perd p'être pas ton temps à la lire sauf bien entendu tu veux en savoir plus sur la soeur de Simon <3

Et j'répond pour Kendall, nope, pas de lien alors si vous voulez vous en faire un, c'est l'moment ou jamais Wink

_________________
Sharing different heartbeats

We had a promise made ; We were in love. Both under influence, we had divine scent to know what to say. Mind is a razor blade

Revenir en haut Aller en bas
http://mistymorning.forumgratuit.fr
avatar
Marshall Schrödinger

∾ Incantations : 141
∾ Avatar : Michael Fassbender
∾ Job : Avocat de la défense au criminel


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Ven 25 Avr - 6:05

Kendall c'est une merde, faut pas l'aimer !

*remet Anthony dans sa tête*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Louisianna Inch-Conrad

∾ Incantations : 897
∾ Avatar : Emily Browning
∾ Job : Infirmière en pédiatrie


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Ven 25 Avr - 6:10

Anthony l'a toujours mauvaiiiiiiiiise norah

Bon à savoir norah

_________________
Sharing different heartbeats

We had a promise made ; We were in love. Both under influence, we had divine scent to know what to say. Mind is a razor blade

Revenir en haut Aller en bas
http://mistymorning.forumgratuit.fr
avatar
Kendall Upham

∾ Incantations : 135
∾ Avatar : J.Kinnaman
∾ Job : Maire adjoint


MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   Ven 25 Avr - 6:57

Anthony, AVALE   

Je vois que j'ai été devancé.
Non pas de lien mais, comme l'a si bien dit yorah-des-emmerdes, c'est le moment ou jamais   

_________________

It’s easy to love someone when they’re happy.
What’s hard is loving someone when they’re crying
on the bathroom floor at 2am because everything
came crashing down at once.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Simon lorsque l'on chute il faut se relever de suite... ou plonger à jamais...
» Lilith ou la groupie de Simon Baker xD
» Quel parametre faut -il configurer pour que l'alerte vitesse soit rouge quand on depasse la vitesse autorisée
» [Résolu] Modifier dossier par défaut "enregistrer sous"
» [CSS] Liens soulignés par défaut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Misty Morning :: II. ECUME DES JOURS ::  Bouteille à la mer :: 
Welcome Home
-