Partagez | .
 

 Bob • Keep the street empty for me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Bobbie Shprinzel

∾ Incantations : 7
∾ Avatar : Hannah Britland
∾ Job : Chauffeuse de con


MessageSujet: Bob • Keep the street empty for me    Ven 25 Avr - 9:25



Bobbie Shprinzel
" Where do people like us float ? "



Nom ∞ Shprinzel. Dans l'genre prénom pourrage, j'lève la main. Dans le genre, imprononciable, j'vous colle une glaire bien fraîche. Shprinzel. Shhhhh-prrrrrrin-zzzzzzz-el. Entendu ? Roule tes RrrRrr ou roule ta bosse loin ; Prénoms ∞ Bobbie mais surnommée Bob. Bob, point barre. Pas bob le bricoleur, Bob tout court. ; date & lieu de naissance ∞ Née à Londres durant l'année 1988 ; âge ∞ 25 ans baby. ; nationalité & origines ∞ Nationalité de british mêlée à des racines israéliennes ; métier ∞ Il fut un temps où j'aurais dit sprinteuse mais c'te époque est révolue. Maintenant, j'dirais baby-sitteuse d'un chieur qui se prend pour Einstein. J'conduis où le bébé le veut et j'veille à sa couche  ; orientation sexuelle ∞ Hétéro, merci bien ; Situation amoureuse ∞ Le sahara, c'est un statut ; dans ton ipod ∞ Kanye ft Jay-z - No church in the wild ; groupe ∞ Bitter.; crédit ∞ tumblr. ; célébrité ∞ Hannah Britland


Caractère
Le caractère, il est souvent merdique, souvent pétant et parfois fêlé. Bob, elle parle pas, elle crache et jure : dialecte des rues. Droit à la cible, pas de sentiers propres. Pas de couches lisses, que du coffrage brut, des tessons, pas d'angle arrondis. Elle fonce d'un point A à un point B, d'une ligne de départ à une ligne d'arrivée ; entre, du vide, un peu parfois comme ce qu'elle a entre les deux oreilles. Pas stupide mais privée d'une éducation scolaire, d'une éducation tout court. Elle a chauffé les bancs de la rue plutôt que de l'école alors l'action des poings priment à la parole, la guerre prime sur la paix. Tu l'échauffes, t'écope. Moteur d'une ferrari sous le capot d'une voiture de merde. Bob, elle parle plus vite qu'elle ne pense. Bob, le verre est toujours à moitié vide qu'à moitié plein. Bob, c'est la hargne, la soif et l'hypocrisie du pauvre. Bob, elle est baptisée par la religion des majeurs dressés, ceux qui se révoltent contre tout et rien. Rien, c'est un peu Bob. Rien qui en vaille la peine, de la peinture écaillée, du plaqué or, un kinder surprise vide, une arnaque bien foutue. Pas de surprise, jamais. Prévisible comme la constipation après un week-end pascale arrosé de ferrero. Bob, c'est un chocolat fourré, celui qu'on choisit en pensant tomber sur un bon sauf que, une fois la dent plantée : on a envie de gerber. Bob, c'est de la connerie bien enveloppée comme on en trouve partout dans les rues.  


Manies
Bob, elle lit à haute voix. Toujours. Une lecture hachurée. Une lecture qui foutrait le fou rire à un gamin en primaire qui lirait mieux qu'elle ; Il faut qu'elle connaisse les lieux, qu'elle sonde par où elle peut se tirer si y'a merde. Sans ça, Bob, elle est pas à l'aise, comme étranglée ; Forever21 ? H&M ? Victoria's secret ? Meuf, t'as vu sa gueule ? Bob, elle s'habille pas cher, Bob elle s'habille chez les hommes. Bob, c'est moche. Bob, Lagerfeld se tire une balle en pleine poire ; Junky food et tacos, à ta santé le gras ; Insolence incontrôlée dès qu'un flic se retrouve en face d'elle, c'plus fort qu'elle, plus fort. C'est viscérale c'te amour de l'autorité ; Dépasser les limites de vitesses sinon Bob, elle s'fait chier au volant ; Bob, elle descend en flèche en bonne conne sans cervelle les protégés du politiquement correct : gays, noirs, cancéreux, les personnes obèses etc... Bob est conne sauf avec les handicapées, sauf ! ; Bob déteste les nains, va comprendre, ils la foutent mal à l'aise, ça la dégoûte profondément ; Puisqu'il faut qu'elle garde la forme, le mercredi et le dimanche, c'est jour d'entraînement intensif de Krav-maga qu'elle pratique depuis quelque années maintenant  


Vie alternative
Bobbie vit avec son frère aîné qui n'est du coup pas handicapé mental mais en pleine santé. Elle bosse en tant que couturière dans une boutique pour les friqués. Sa dégaine a fait les frais des BD, amputée à partir du genou dans une explosion. Elle traîne sa carcasse depuis, couvée par son frère. Sa personnalité est différente, elle est plus effacée, moins hargneuse, moins combative car contrairement à la vie réelle, c'est son frère qui a tout pris en charge pour elle, qui a veillé sur elle.



You, behind your computer
prénom/pseudo ∞ Yorah. ; âge ∞ Cacahuète. ; Comment es-tu arrivé là ? ∞ Par la porte de derrière. ;  Je suis un ∞ inventé ; Que penses-tu du forum? ∞ mouais  ; Un dernier truc à dire? ∞ TAMERE. ;
Merci de remplir le code ci-dessous
Code:
<span class="bottin">Prénom et nom de l'avatar</span> ☪ <span class="pris">Prénom & nom du personnage</span>


©aslinn.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bobbie Shprinzel

∾ Incantations : 7
∾ Avatar : Hannah Britland
∾ Job : Chauffeuse de con


MessageSujet: Re: Bob • Keep the street empty for me    Ven 25 Avr - 9:26


This is my story
" Enjoy the silence "


Courir, elle y passé son temps Bobbie. Courir après du vide Courir après le fric. Courir pour fuir. Courir pour s'échapper d'un quotidien morne. Courir après son frangin. Courir après la vie. Courir après le destin. « Bobbie … c'est toi la plus belle » Son œil se pose sur son frère ainé, la plus grosse erreur de sa mère alcoolique. Marius, l'attardé mental. Marius, l'handicapé. Marius, son frère qui n'a rien demandé et qui pourtant s'en est pris plein la gueule dans le ventre de sa mère. Des litres et des litres d'alcool bon marché. Cervelle en déficience. « Bobbie … c'est toi la plus gentille » Papa ? Peut-être un des saoulards du coin, peut-être tous à la fois vu que Maman, elle aime s'enfiler des mecs à la chaîne, ça l'amuse. Qu'elle clasme donc du SIDA, la planète ne pleurera pas et certainement pas Bobbie. « Bobbie … c'est toi la meilleure sœur du monde entier » « Laferme Marius » La brique de lait fraîchement volée au laitier se pose brusquement sur la table « La ferme … avec les cochons et les poules ? » « Tagueule, Marius » « Ah … ma gueule ? » Bobbie soupire, Bobbie s'énerve, manque de patience mais pourtant, elle s'en occupe de son grand frère, il faut bien que quelqu'un le fasse dans cette foutue maison.

Le poing, elle se le prend en pleine gueule, goût de rouille qui occulte ces sens. La sale teigne qui a pas accepté d'aller dans le sens du molosse, elle paye sa docilité maintenant. Les mains dévalisent son corps, la détroussent de tout ce qu'elle a refusé à ces enflures de son quartier. Changement de plan : elle va dans son sens, feint de l'intérêt, de la soumission et quand l'idiot se pense en terrain conquis, elle assène un genou de toute son insolence dans l'entrejambe de l'imbécile. Crachat en pleine gueule, Bobbie tire sa révérence de toute sa délicatesse. Mange ma merde. Elle court Bobbie, échapper à ses potes qui veulent réclamer vengeance, elle court. Une main l'arrête dans sa course « Bobbie, tu cours où comme ça ? » « Pas ton fucking prob' Rony » « Encore des emmerdes ? » « Pas tes oignons » « Je pourrais te donner un coup de main, tu sais » « Je t'ai dis qu'j'voulais pas entrer dans ton foutu club d'athlé » « Et pourtant, tu devrais, tu as un avenir en or qui t'y attend » Repoussée dans ses retranchements, Bobbie cède, Bobbie se laisse séduire par ces promesses d'avenir chantantes. Rony s'impose comme coach et protecteur de Bobbie : ses conneries dans les rues, elle cessa pour courir dans un autre monde, celui d'un stade et des compétitions, à faire mordre la poussière à ses adversaires d'une autre façon : en arrivant toujours première.

La gloire vient frapper à sa porte défoncée par la vie. Elle quitte les bancs dégueulasses de la rue et s'élève dans les hautes sphères. Pantin perdu dans ce monde régi par les apparences, elle fait tâche de cambouis, Bobby, une tâche qui jure avec le reste, une rature qu'on a pas réussi à effacer. Son frère, il migre en maison spécialisée, plus le temps pour lui, plus le temps. Bobby, elle préfère s'occuper de ses affaires, de ses entraînements, de sa petite vie dorée, de son fric durement gagné. Marius se retrouve dans la case de recyclage qu'elle ne fréquente qu'une fois par mois minimum. Alors qui est la meilleure sœur maintenant ? Pas Bobbie. Puis quand tout lui sourit, le destin reprend ses droits sur sa vie. Bobbie est née tamponnée de la misère et à la misère elle y retournera, là est son destin.

Sa dernière course, Bobbie la mène, proche de la ligne d'arrivée. Là, brutalement, un crac, ses ligaments croisés qui cèdent. Douleur. Son corps emporté dans sa vitesse s'écroule sur le sol du stade. Mordant l'intérieur de sa joue, des larmes de rage s'échappent de sa prison de lacrymale, mirant tout ce petit monde la dépasser. Pour la première fois, Bobbie est dernière et sa carrière finie. Redescend sur terre et bouffe ta déception.

Perdante jusqu'au bout, Bobbie se traîne dans un quotidien qui a perdu de sa valeur. Le monde lui a tourné le dos, le monde l'a oublié, elle l'inutile qui ne fait plus de temps record, qui n'est plus rien si elle ne court plus. Rony est resté malgré que son cheval de course devienne sans ressource et parmi ce vide social, Marius est là, l'attendant à la fenêtre de sa chambre l'accueillant comme la super sœur qu'elle a toujours été dans son esprit, même après l'avoir abandonné. Coup de couteau dans le ventricule, Bobbie culpabilise, Bobbie regrette. Elle n'a pas été mieux que sa mère « On va déménager, Marius » « Génial ! On va où ? dis dis ! On va où ? » « En Nouvelle-Zélande. Rony va nous emmener sur son île natale » Et ils sont partis sans demander leurs restes. En Nouvelle-Zélande, c'est le moment de prendre un nouveau départ, de recommencer à zéro mais Bobbie a abandonné par avance. L'avenir semble incertain, l'avenir a cessé de lui sourire. La fin de sa carrière a aussi emmené la sienne de fin.

©aslinn.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Marshall Schrödinger

∾ Incantations : 141
∾ Avatar : Michael Fassbender
∾ Job : Avocat de la défense au criminel


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Bob • Keep the street empty for me    Ven 25 Avr - 9:28

Rebienvenue chez toi Pretzel  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shoshana Lahad

∾ Incantations : 209
∾ Avatar : Olivia Cooke
∾ Job : Secrétaire, aspire à devenir violoniste


Infos supplémentaires
Relation du perso:

MessageSujet: Re: Bob • Keep the street empty for me    Ven 25 Avr - 19:49

Elle est beeeeelle   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pistol Putzhead

∾ Incantations : 14
∾ Avatar : Tom. H.
∾ Job : Consultant - surdiplômé comparé à vous


MessageSujet: Re: Bob • Keep the street empty for me    Ven 25 Avr - 21:17

SPRINTZEL A TA SANTE   

C'comme une biscotte   

Rebienvenue, mocheté  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bobbie Shprinzel

∾ Incantations : 7
∾ Avatar : Hannah Britland
∾ Job : Chauffeuse de con


MessageSujet: Re: Bob • Keep the street empty for me    Lun 28 Avr - 18:59

MERCI LES GARS <3

Merci laideron
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Bob • Keep the street empty for me    

Revenir en haut Aller en bas
 

Bob • Keep the street empty for me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Street Pilot 2720
» Main Street, la rue des mystères ❃
» Street of Rage: Back to the StreetS
» Thémes street fighter
» Empty World.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Misty Morning :: II. ECUME DES JOURS ::  Bouteille à la mer :: 
Welcome Home
-