Partagez | .
 

 ♣Parfois tu crois que jamais tu ne seras heureuse, puis tu rencontre des gens qui te prouve que la vie est belle♣ Hermia Life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: ♣Parfois tu crois que jamais tu ne seras heureuse, puis tu rencontre des gens qui te prouve que la vie est belle♣ Hermia Life   Ven 2 Mai - 7:10



Hermia H. Lincoln
"Même la pensée d'une fourmi peut atteindre le ciel"



Nom ∞ Lincoln. ; Prénoms ∞ Hermia Harmony Hope. ; date & lieu de naissance ∞ 15 mars 1985. ; âge ∞ 29 ans ; nationalité & origines ∞ Américaine ; métier ∞ Patronne et chef de son restaurant ; orientation sexuelle ∞ Hétérosexuelle; Situation amoureuse ∞ Célibataire amoureuse ; dans ton ipod ∞ De tout mais surtout du rock ; groupe ∞ Sweet.; crédit ∞ moi-même ; célébrité ∞ Kristen Bell


Caractère
En une dizaine de ligne, décrivez nous le caractère de votre personnage.
Aujourd'hui j'ai répondu à une interview pour promouvoir le resto. On m'a demandée quels étaient mes qualités et mes défauts. Sur le coup je suis restée muette, puis j'ai répondu le plus sincèrement possible.
"A vrai dire c'est assez étrange ce que vous me demandez, je ne passe pas un entretien d'embauche. (rire gêné) Mais je vais essayer de vous répondre du mieux possible. J'ai une tendance à beaucoup parler, ce qui peut facilement agacer les gens, et j'ai tendance à pardonner difficilement quand on me fait une crasse. Après j'essaie au mieux de calmer ces défauts en étant conciliante et de ne pas me vexer quand on me dit de me taire. J'accorde un point d'honneur à toujours être présente pour mes proches et à ne pas trahir la confiance que les gens mette en moi. C'est sans doute pour cette raison que le restaurant fonctionne bien, j'essaie toujours de m'améliorer ou au minimum rester constante. Après voilà on ne va pas non plus faire l’énumération complète, je suis humaine et comme tout à chacun j'ai des qualités et des défauts.

Puis on a enchaîné sur autre chose. Mais cette question m'a permis de faire le point sur mon caractère en général.
Qualités:
    ♣ Bienveillante / Fiable / Conciliante
    ♣ Aimable / Serviable / Tolérante
    ♣ Déterminée / Débrouillarde / Ouverte d'esprit
Défauts:

    ♣ Têtue / Rancunière / Trop franche
    ♣ Secrète / Méfiante / Dure à convaincre
    ♣ Orgueilleuse / Gourmande / Maniaque
Enfin bon comme j'avais dit à la journaliste, j'étais un être humain comme les autres.


Manies
Ici, vous pouvez mettre les habitudes votre personnage. Dîtes nous en plus sur votre personnage.
Il est précisément 6h00 du matin, quand je sors de mon lit. Quelque soit le jour et peu importe mon heure de coucher, je serai toujours debout à 6h du matin précise. Ensuite je vais dans la salle de bain, direction la douche pendant trente minutes, avant de prendre mon café noir et mes deux toast de confiture à la myrtille. Après je range et nettoie mon chez moi, avant de reprendre une douche. A 9h je suis au resto, si je veux que tout soit impeccable il n'y a pas le choix.
Autre manie, quand je suis stressée, j'ai tendance à me triturer les cheveux.


Vie alternative
En une dizaine de ligne, décrivez nous la vie de son double alternatif ainsi qu'une petite liste de son caractère dans cette vie là
Des enfants de tout âges m’entouraient. Dans la zone rouge, la mort frappait souvent.Que ça soit à cause de la guerre entre les Black Dogs et l'Ordre, ou bien à cause des conditions de vie, il y avait de nombreux enfants qui finissaient sans parents. Cela me révoltait, tout autant que le fait que l'Ordre veuille nous priver de notre liberté. Oui j'étais une anarchiste, mais j'avais un coeur, et bien que fidèle à ma famille et aux Black Dogs, j'avais décidé d'être utile autrement que par les armes. J'avais pris la décision d’accueillir les orphelins et de leur apprendre à avoir leur propres opinions. Ils avaient été sage aujourd'hui, et comme chaque soir avant qu'ils aillent dormir je racontais une histoire aux plus petit. Mais ce soir je racontais ma vie, et même les plus âgés qui n'avait pas de couvre feu étaient présent dans le dortoir. Je sourit à l'homme qui c'était assis à côté de moi, nous étions mariés depuis 5 ans à présent. Et même si ça n'était pas toujours simple dans la zone rouge, Liam et moi étions heureux et amoureux. Je lui pris la main et je commençais mon récit.
"Alors, on va commencé par ma naissance. Je suis née le 15 mars, ici même. J'ai grandit dans la zone rouge. Mon père est un membre important des Black Dogs, pourtant il n'a jamais insisté pour que je le rejoigne. Pour ma part j'y suis allée pour défendre ma liberté, notre liberté. Nul être ne devrait avoir le droit de vous dire que penser ou quoi dire. Mais me servir d'une arme froidement je n'ai jamais pu. Pourtant ce n'est pas faute de ne pas savoir m'en servir, je crois que depuis l'enfance je passais la majorité de mon temps à viser des objets avec divers trucs. Mais bon, j'ai finalement trouvé, grâce à Liam, comment être utile pour ma communauté, sans jamais faillir à mon engagement avec les Black Dogs. Quand vous sortirez d'ici, ça sera à vous de faire vos choix de vies, rien ne vous oblige à choisir un camp, rien ne vous oblige à rien. C'est ça le libre arbitre."
On était loin des contes de fées, mais à quoi bon mentir. Même si pour rien au monde je ne quitterai la zone rouge, ce quartier était un véritable enfer, pour qui n'avait pas de cran et de débrouillardise, ici c'était la loi du plus fort. Alors plus vite les enfants comprendraient, plus vite ils s'en sortiraient, du moins certains. J'avais une froide et quasi clinique analyse de la vie. Le bébé qui grandissait en moi n'y avait rien changé. Même si j'étais la fille d'un des leader des BD, je savais que si je me montrais faible, si j'hésitais à abattre quelqu'un qui m'agresse bien que je sois une Black Dogs par coeur et par choix, rien ne sauverait, ma famille et moi.
Plus tard dans la soirée, dans la chambre conjugale avec Liam, alors que nous nettoyons les canons respectifs de nos armes que nous avions en permanence sur nous, chargées évidemment. Je ne pu m'empêcher de poser ma main sur mon ventre et de lui annoncer le fait que j'étais enceinte de deux mois. Devant sa joie non feinte, je me suis dit que c'était pour des moment comme ça que j'étais heureuse de vivre et que j'aimais plus que tout cet homme.



You, behind your computer
prénom/pseudo ∞ Aliana. ; âge ∞ 29 ans ; Comment es-tu arrivé là ? ∞ Pub FB ;  Je suis un ∞ inventé; Que penses-tu du forum? ∞ ♥  ; Un dernier truc à dire? ∞ Bazinga ;
Merci de remplir le code ci-dessous
Code:
<span class="bottin">Kristen Bell</span> ☪ <span class="pris">Hermia Lincoln</span>


©aslinn.


Dernière édition par Hermia Lincoln le Ven 2 Mai - 8:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♣Parfois tu crois que jamais tu ne seras heureuse, puis tu rencontre des gens qui te prouve que la vie est belle♣ Hermia Life   Ven 2 Mai - 7:29



This is my story
"Le coeur à sa propre raison."


Ici, c'est l'histoire de votre personnage. En une trentaine de lignes minimum, racontez nous son enfance, sa première copine, sa première cuite, sa première nuit pas en solo etc... En bref nous voulons tout savoir !!!

Je suis née par une froide journée d'hiver, quelque jour à avant le printemps. C'est donc le 15 mars 1985, dans la magnifique ville de New-York que mon histoire commence...
Mes parents étaient deux mania des affaires, nous vivions dans l'Upper East Side. Fille unique j'ai eu la meilleure éducation imaginable. En plus de mes parents qui veillaient de très près à mon épanouissement, tants physique que psychique, j'avais une gouvernante et un professeur à domicile ce qui me valu de sauter trois classe arrivée à l'école.
Ma vie bascula le 11 septembre 2001, mes parents travaillaient dans les tours jumelles. Je ne m’étendrai pas sur le sujet, à quoi bon. Tout le monde sait ce qui c'est passé. J'étais en cours, quand mon téléphone sonna. On savait déjà pour les tours, le professeur qui savait où travaillait mes parents me dit de répondre. Au bout du fil, c'était Céline, ma gouvernante Française. Elle était en larme, je compris plus ou moins bien ces propos. Mais j'avais compris l'essentiel, j'étais à présent orpheline. Pas un son ne sortit de ma bouche, les larmes coulèrent silencieusement, et je m'assis à même le sol dans le couloir, accablée de chagrin. Liam venait juste d'arrivé à l'école à l'époque, j'étais celle qui devait l'aiguillait dans les méandres de l'école. Quand il sorti de la classe et qu'il me vit ainsi, le téléphone par terre, moi en pleure, et prostrée. Il prit le téléphone pour parler avec ma gouvernante, il raccrocha, et sans un mot il s'assit à côté de moi avant de passer son bras autour de mes épaules. Il n'y avait rien d'autre à faire. Le silence était la meilleure chose... Le soir même, Liam vint dormir chez moi. J'avais 16 ans et lui 18 ans, et c'est ce jour là qu'il est devenu mon meilleur ami, pour que jamais celà ne change. Mon tuteur fut ma gouvernante, mes parents avaient été prévoyants. Je ne quittais pas ma ville. J'avais mes amis, mes repères mais surtout j'avais Liam, près de moi à chaque instant. On a fait nos études de cuisine ensemble, New-York, Paris, puis pour démarrer on a décidé d'ouvrir un restaurant en Nouvelle-Zélande puisque c'était là que toute la famille de Liam habitait. Il était le parrain des enfants de ses soeurs. On habite en collocation, et plus le temps passe, et plus je me rends compte que je l'aime plus que tout. La douleur est quelque chose de personnel à mes yeux. Liam ,et seulement lui, m'a vue pleurer en 29 ans d'existence.
Liam, que serai ma vie sans lui... Des petits amis j'en ai eu dans ma vie, surtout à la fac, mais jamais aucun n'a su comme mon meilleur ami voir qui je suis réellement. Il est l'homme de ma vie, et il faut bien que je me l'avoue à moi même, je l'aime encore plus que je n'aime cuisiner. Dans mon cas ce n'est pas peu dire...

©aslinn.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♣Parfois tu crois que jamais tu ne seras heureuse, puis tu rencontre des gens qui te prouve que la vie est belle♣ Hermia Life   Ven 2 Mai - 8:42

Tout est okay pour moi ma belle ! J'te revalide dans ce cas !
BOUH le décès des parents snif !

j'te change ton groupe ma belle <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♣Parfois tu crois que jamais tu ne seras heureuse, puis tu rencontre des gens qui te prouve que la vie est belle♣ Hermia Life   Ven 2 Mai - 8:55

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ♣Parfois tu crois que jamais tu ne seras heureuse, puis tu rencontre des gens qui te prouve que la vie est belle♣ Hermia Life   Aujourd'hui à 15:50

Revenir en haut Aller en bas
 

♣Parfois tu crois que jamais tu ne seras heureuse, puis tu rencontre des gens qui te prouve que la vie est belle♣ Hermia Life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» mail jamais arrivé
» Dur dur parfois la vie...
» Arctic monk : Les singes n'ont jamais froid !
» HAPPINESS ◮ Ne jamais jouer à saute-mouton avec une licorne.
» au fond, j'crois que la terre est ronde.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Misty Morning :: II. ECUME DES JOURS ::  Bouteille à la mer :: 
Welcome Home
-